Action collective pour les chauffeurs-livreurs Amazon
Survol

Action collective pour les chauffeurs-livreurs Amazon

Cette cause allègue qu’Amazon a enfreint les lois relatives aux normes du travail en ne payant pas les chauffeurs-livreurs selon les normes minimales en matière d’emploi (y compris relativement au salaire minimum, au paiement des heures supplémentaires et aux primes pour les jours fériés) depuis 2016.

Cette cause allègue que même si elle emploie des chauffeurs-livreurs par l’entremise d’intermédiaires appelés fournisseurs de services de livraison, Amazon est, en réalité, l’employeur ou employeur commun de tous les chauffeurs-livreurs Amazon au Canada. Cela entraîne qu’Amazon est responsable de la conformité aux lois canadiennes en matière d’emploi et de s’assurer que ses chauffeurs sont correctement rémunérés.

Le tribunal décidera ultérieurement si la cause ira de l’avant comme action collective.

L’action vise à représenter tous les travailleurs actuels et anciens travailleurs qui livrent des colis pour Amazon au Canada à l’emploi d’un partenaire de services de livraison depuis le 1er janvier 2016 et tous les travailleurs actuels et anciens travailleurs qui livrent des colis pour Amazon au Canada par l’entremise de l’application Amazon Flex depuis le 1er janvier 2016.

Pour plus de renseignements sur cette action et sur nos autres actions collectives, abonnez-vous à notre page Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Mises à jour
  • 12 juin 2020 : Le demandeur produit sa déclaration à la Cour supérieure de justice de l’Ontario.
Documents
Personnes-ressources

Louis Sokolov

Lire la suite

Tassia Poynter

Lire la suite

Michelle Logasov

Lire la suite

Karen Whibley

Lire la suite
S'INSCRIRE

Joignez-vous à cette action collective